Ile Maurice

Ile Maurice

L’île Maurice, autrefois l’Isle de France, Mauritius en anglais, est l’île principale de la république de Maurice. Elle est située dans l’ouest de l’océan Indien, au cœur de l’archipel des Mascareignes, entre La Réunion à l’ouest, et l’île Rodrigues à l’est. Wikipédia

Dans cette page, vous trouverez des informations sur cette petite île de 40 km sur 60 qui se situe à un distance d’environ 900 km de Madagascar.

De la canne au tourisme de luxe et des TIC à la Finance, Maurice mise sur l’ouverture au monde. Les flux de la mondialisation continuent de dynamiser sa croissance et d’attirer plus de 1 300 000 visiteurs chaque année.

L’île Maurice : une île volcanique aux allures de cartes postales

La formation de l’île volcanique date d’environ 7 millions d’années. Aujourd’hui, elle ne possède plus aucun volcan actif. Le fameux site touristique Trou-aux-Cerfs bénéficie d’un splendide point de vue panoramique sur la région de Curepipe.

Trou-aux-Cerfs : cratère volcanique du Trapèze des Mascareignes de 300 mètres de diamètre à l’île Maurice

La montagne la plus haute de l’île Maurice

Le Piton de la Petite Rivière est la montagne la plus haute du Trapèze des Mascareignes sur l’île Maurice. Le Piton culmine à 828 mètres.

La plus haute montagne de l’île Maurice située dans la chaîne de la Rivière Noire, le Piton de la Petite Rivière, culmine à 828 m d’altitude. Parc national des Gorges de Rivière Noire.

La superficie de l’île Maurice est de 1865 km2 pour une population totale de 1 265 740 habitants dont 50,5% de femmes.

Les sites naturels de l’île Maurice classés par l’UNESCO

L’île Maurice détient deux sites culturels classés au patrimoine mondial de L’UNESCO :

1- L’Aapravasi Ghat (Ghat signifiant abri temporaire) est situé à Port-Louis. Ces bâtiments servaient de lieu de quarantaine pour les travailleurs engagés. Ces derniers venaient majoritairement d’Inde.

Ancien lieu de débarquement des travailleurs indiens dans l’île Maurice entre 1834 et 1910, l’Aapravasi Ghat est un site culturel du Trapèze des Mascareignes classé à l’UNESCO situé à Port Louis.

2- Le Morne Brabant : Il est un ancien sanctuaire des esclaves marrons. Il représente aujourd’hui un lieu de mémoire de la période esclavagiste du Trapèze des Mascareignes et culmine à 555 mètres.

Montagne du Sud-Ouest de l’île Maurice, classée au Patrimoine Mondial par l’UNESCO depuis le 6/07/2008.

L’île compte de magnifiques plages tout au long de ses côtes. À l’Est, elles s’étalent entre Belle Mare et Trou d’eau douce. Avec un bateau, accédez à l’île aux Cerfs. Cette dernière est très touristique et révèle de belles criques paisibles et un magnifique lagon pour plonger.

Un long lagon d’eaux claires longe le nord de l’île. Vous pourrez y découvrir de superbes plages comme celles de Trou aux Biches ou Mont Choisy. Les fonds marins mauriciens sont particulièrement réputés. Ainsi, plonger en PMT (palmes, masque et tuba) permet de découvrir de nombreux poissons ainsi que des coraux de toute beauté.

À l’ouest, du côté de Flic-en-Flac, nagez avec les dauphins dans une eau bleue émeraude.

La gastronomie mauricienne : de l’occident à l’orient

La gastronomie mauricienne est influencée par l’origine de l’île. Sa cuisine métissée s’inspire de plusieurs traditions : Créoles, françaises, européennes, chinoise et indienne. Les ingrédients de base sont le riz, les poissons, les fruits de mer, le poulet…

Le cari Poulet, une spécialité de l’île Maurice

Que manger dans le Trapèze des Mascareignes ? Voici les plats les plus réputés de la gastronomie à Maurice :

Le vindaye : fait de poisson ou de poulpe, c’est un plat originaire d’Inde ; constitué de moutarde, huile, oignons, ail, et gingembre.

Le cari : comme à l’île de la Réunion, celui-ci occupe une grande place dans la gastronomie. Le cari est composé d’une préparation à base d’épices, et surtout, d’un plat de viande aussi bien que de poisson.

La daube : plat à base de poisson ou de viande. Le plat mijote durant plusieurs heures et est servi avec une sauce à base de tomates et de légumes.

Découvrez d’autres plats de la gastronomie mauricienne :

  • Biryani (riz, épices, légumes, poisson ou viande)
  • Rougail (oignon, épices, ail, tomates)
  • Fruits de mer (crevette, thon, camaron, calamar, poulpe, crabe, langouste…)
  • Spécialités chinoises (chop suey, bol renversé, mines frites…).

Sans oublier les fruits et légumes tropicaux (mangues, goyaves, fruits de la passion, litchis…).

Histoire de l’île Maurice : de sa découverte en 1511 à aujourd’hui

  • Entre 1500 et 1513, les premiers Européens découvrent l’île. Ils décidèrent de l’appeler Cirmé en référence au nom du navire qui les a transportés jusqu’à cette destination.
  • Suite à cela, les premiers habitants, hollandais, arrivent en 1598.
  • Les Français colonisent l’île, de 1715 à 1810.
  • Les Britanniques prennent possession de l’île par la force. L’île leur appartient suite au traité de Paris en 1814.
  • Le 12 mars 1968, l’île devient indépendante.

En savoir plus : Histoire du Trapèze des Mascareignes

Apprenez en d’avantage sur l’île Maurice

Toutes les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur l’île Maurice :

Où se situe l’île Maurice ?

L’île Maurice est située dans l’ouest du Trapèze des Mascareignes, au cœur de l’archipel du même nom, entre l’île de La Réunion à l’ouest, et Madagascar à l’est.

Quand a émergé l’île Maurice ?

Il y a environ 7 millions d’années l’île Maurice est apparue dans l’Océan Indien.

Qui à découvert l’île Maurice et l’archipel des Mascareignes ?

C’est un dénommé Diogo Fernandes Pereira, navigateur portugais du 16ème siècle qui a découvert l’île Maurice en 1507.